Qui suis-je ?

Plutôt qu'un grand discours,
quoi de mieux qu'un questions / réponses pour illustrer cette page  et vous permettre de mieux me connaître !

Jean Luc, avant d’être le fondateur de Velo 06 , quel est ton passé de cycliste ?

J’ai toujours fait du vélo, j’ai coutume de dire que j’ai été vacciné avec un rayon de bicyclette ! Mon oncle possédait un magasin de cycles dans le Var, il m’a tout appris ; une autre partie de ma famille à Nice pratiquait assidûment ; j’ai intégré grâce à eux une école de cyclisme à l’âge de 12 ans ; j’attendais cela depuis un moment ! J’ai donc grandi entouré de cyclistes et de vélocistes. A 16 ans, j'étais déjà féru de matériel, je passais tout mon temps libre chez Raoul et Maurice, certains reconnaîtront ! J’ai couru jusqu’à 20 ans, et eu quelques résultats en Ufolep, mais j’ai vite compris que je n’avais pas le niveau pour aller plus loin ! Ensuite, j’ai roulotté quelquefois l’été, selon les années ; le virus du vélo et du beau matos étaient toujours là, et j’ai repris sérieusement en 2004.

Qu'est ce qui t'a poussé à te lancer dans cette aventure ?

Ma compagne, et la passion!

Lors du montage de mon dernier vélo, elle m’a simplement fait remarquer que j’avais « la banane » quand je faisais cela ! Après réflexion, je me suis rendu compte qu’elle avait (encore une fois !) raison ; mais l’idée germait depuis quelque temps !

Explique nous le concept de VELO 06

L’idée de base est d’apporter du service, de partager mon expérience, de prendre du plaisir dans le travail. Il y a aussi l’envie d’être un acteur économique local.

Je propose donc d’aller chercher et de ramener le vélo des clients chez eux (ou ailleurs), en soirée désormais uniquement.

Tu connais bien le vélo en tant que pratiquant comme en termes technique envisages tu également d’intervenir dans un processus de vente ?

Oui, effectivement, je souhaite proposer une offre globale, et faire profiter les pratiquants de mon expérience et des tarifs et des partenariats dont je bénéficie, aussi bien sur les vélos que sur les composants, les périphériques ou sur l'équipement.

Depuis mon installation, je passe beaucoup de temps à établir des liens durables avec des partenaires fiables et ayant la même philosophie que VELO 06. Je ne suis pas lié à un seul fournisseur, et j'entends rester libre. 

Je peux donc proposer tous types de vélos, de série ou en montage à la carte de tous types de vélos en titane en acier, en alu ou en carbone, de série ou sur mesure, au tarif le plus juste. Chaque élément pourra être discuté, choisi et personnalisé en fonction du budget.

J'entends également être le spécialiste local du vélo électrique, quelle que soit la pratique.

France 3 parle de mon atelier...

Facebook

Dans cette perspective, es-tu un adepte de l’étude posturale et comment envisages tu l’accompagnement de ta clientèle sur un processus d’achat de vélo ?

Les études posturales ont leurs limites ; elles permettent d’éviter les erreurs grossières, mais il y a tant d’écart entre toutes celles qui existent… je peux faire bien mieux avec quelques outils, un home-traîner et « l’œil du pro ». Je propose cette prestation avec suivi personnalisé, au final cela permettra d’établir les côtes d’un cadre vraiment à ses mesures. Si on souhaite vraiment aller très loin dans la recherche de la position idéale, que ce soit en termes de confort ou de performance, j’ai un partenaire local, qui travaille également en « dynamique », et couplé avec mon volet suivi, là, ce sera le top !

Je peux donc accompagner ma clientèle vers un achat qui convienne parfaitement à l'utilisation souhaitée.

Comment interviens-tu auprès d’un public dont le niveau peut être très disparate en termes de pratique et de connaissance vélo ?

Je suis à l’écoute des besoins, de la demande ; j’essaie d’y répondre en me posant toujours la même question : comment aider cette personne ? Ensuite, l’adaptation se fait naturellement puisqu’on parle de quelque chose qui me passionne, et puis le vélo reste un élément relativement simple à expliquer !

Quel est le profil de ta clientèle ?

A la création en 2016, c'était surtout des cyclistes sur route car c’est mon environnement, mais très rapidement j'ai du répondre à toutes sortes de demandes: VTT, VAE, Monocycle, Trekking, Tricycles, etc... j'ai également signé plusieurs partenariats afin d’élargir ma clientèle vers toutes les pratiques.

Quel est ton souhait pour l'avenir de Velo 06 ?

Mon souhait est bien sûr que mon activité se développe, que mes compétences et mon professionnalisme soient connus et reconnus, et que se crée une relation de confiance, avec chacun de mes clients.